Mauvaise enchère

Accueil Forums forum bridge organisation et arbitrage Mauvaise enchère

  • Ce sujet contient 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Solmajeur, le Il y a 6 années, 3 mois.
Vous lisez 2 fils de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #10926 Répondre
      Solmajeur
      Invité

      Tournoi de régularité dans un petit club de campagne :

      Mon partenaire ouvre de 1 trèfle, pour la séquence :

      1K – 1C
      1SA – 2T
      2P – passe (!)

      Sur le roudi de mon partenaire, je souhaite m’arrêter à 3 C,
      mais pour une raison encore mystérieuse, je produis le carton passe.

      Nous décidons finalement de rectifier au contrat normal sans appeler l’arbitre (je sais, c’est pas bien, mais bon …)

      Plus tard, j’ai interrogé l’arbitre de club sur la façon dont il aurait apprécié la situation.
      Sa réponse a été textuellement :

      « j’aurais été bien embêté » (!)

      J’aurais trouvé injuste que l’on m’oblige à jouer un contrat manifestement ridicule.

      Mais quelle devrait être la décision rendue au regard du code et de son esprit ?

      Merci à vous.

    • #10927 Répondre
      Alain
      Modérateur

      Je vais avoir plusieurs réponses à votre question.
      Premièrement, j’approuve totalement l’ambiance conviviale de vos adversaires qui vous ont autorisé à changer votre enchère. Le rôle de l’arbitre dans un club doit être essentiellement un rôle d’organisateur. Il doit aussi corriger des fautes qui ne peuvent être corrigées par les joueurs : des cartes 12-14, une renonce en début de coup qui perturbe considérablement le jeu…
      Deuxièmement, je crois que j’aurai aussi été très embêté à sa place. Une enchère, une fois faite, ne peut être corrigée que s’il s’agit nettement d’une erreur « de doigt » et non pas d’un changement d’avis. Les cartons « Passe » et « 3C » n’étant pas dans la même case,… on ne peut juger qu’en étant présent.
      En compétition fédérale, je crois (et je ne suis pas sûr, n’ayant pu écouter les joueurs) que j’aurai maintenu le « Passe » en vous notifiant votre droit de faire appel. Ceci, bien entendu, en fonction de votre jeu.

      PS du prof: 2P est forcing de manche. Vous ne pouvez plus vous arrêter et 3C aurait montré des ambitions de chelem.

    • #10929 Répondre
      Solmajeur
      Invité

      Merci pour cette réponse intéressante.

      Je souhaiterais revenir juste un instant sur le sujet en avançant un élément que vous connaissez très certainement.

      Dans le n°894 de mai 2015 de la revue Le Bridgeur, JP Meyer évoque l’intention dans la fin de son article sur l’arbitrage (page 23).

      Ramené à la situation que j’ai exposée, l’intention est bien de déclarer un contrat (cœur ou sans atout). Sinon, quel intérêt de faire un roudi ?

      Dès lors, la demande de revenir sur l’enchère passe me paraît montrer qu’il y a bien une intention différente.

      Est-ce que ce raisonnement tient la route ?

      Après cela, j’en ai fini avec ce sujet.

      PS : merci pour le PS très édifiant du prof

Vous lisez 2 fils de discussion
Répondre à: Mauvaise enchère
Vos informations: