Convention DUGIL

Accueil Forums forum bridge organisation et arbitrage Convention DUGIL

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #13176 Répondre
      Geair81
      Participant

      Conscient que de nombreux joueurs de cartes abandonnaient rapidement le Bridge à cause de la complexité des enchères, j’ai découvert, il y a peu, la méthode développée par un canadien, Mr Robert DUTIL.
      Le principe de base est logique et hyper simple.
      On considère qu’une partie de Bridge se décompose en 4 phases.
      1) On détermine, à l’aide d’annonces, un contrat potentiellement réalisable.La ligne qui fait l’enchère la plus élevée, emporte le contrat et joue l’attaque.
      2) La ligne adverse Entame et en conséquence joue la défense
      3) Le jeu à la carte permet de réaliser ou pas le contrat
      4) Le décompte des points est relevé sur la fiche de circulation, afin de permettre les comparaissons avec les autres tables qui auront joué le même jeu dans les mêmes conditions.

      La méthode DUGIL apporte un œil nouveau sur la phase 1)

      Il y a 40 pts H. Si le jeu est parfaitement équilibré, chaque joueur peut en avoir 10, ce qui est statistiquement parlant très rare

      En fonction de la table de décision, validée par la FFB, sachant qu’il faut statistiquement parlant un nombre minimum de points H pour réaliser un nombre de plis complémentaires à 6 (moyenne 13 levées / 2), dans un premier temps nous allons définir la hauteur du contrat.

      Combien de points H avons nous dans la ligne et comment communiquer ce chiffre à notre partenaire ?

      Le seul moyen de dialogue est la boite d’enchères

      Donneur
      nbr pts H < 10 => Passe
      nbr pts H 10-11-12 => 1T nbr pts H 25-26-27 => 2T
      nbr pts H 13-14-15 => 1K nbr pts H 28-29-30 => 2K
      nbr pts H 16-17-18 => 1C nbr pts H 31-32-33 => 2C
      nbr pts H 19-20-21 => 1P nbr pts H 34-35-36 => 2P
      nbr pts H 22-23-24 => 1SA nbr pts H 37-38-39 => 2SA

      1P ne signifie pas que l’on a du Pique, cela indique simplement le nombre de points H à +/- 1

      Particularité : si nous avons 8 H minimum et 7 cartes dans une couleur on démarre directement à 3 dans la couleur (3 de blocage)

      Le partenaire, à son tour communique le nbr de pts H COMPLEMENTAIRE qu’il
      possède
      de 1 à 3, la couleur immédiatement supérieure de rang 1
      de 4 à 6, la couleur supérieure de rang 2
      de 7 à 9, la couleur supérieure de rang 3
      de 10 à 12 la couleur supérieure de rang 4
      etc..
      exemple Nord = 17pts H annonce 1C, Sud avec 6pts H (rang 2) répondra 1SA

      Ainsi , simplement après un tour de table on sait exactement, à +/- 1 pts près le nombre de pts H disponibles dans la ligne.

      N est le donneur et annonce ses pts H, S ne répond que s’il possède le complément permettant de dépasser le total de 20, sinon il passe.

      Si entre temps E a surenchéri, à une hauteur de contrat qui ne permet pas à S de répondre correctement à N selon le DUGIL, il contre, pour simplement indiquer à N qu’ensemble au minimum nous avons bien les 20 pts pour poursuivre les enchères et qu’il y a de fortes chances que la ligne adverse n’atteigne pas les 20 pts, donc théoriquement ils sont dans l’impossibilité de faire ne serait ce que 7 plis.

      Principe de base : il suffit simplement de compter ses pts H et de diviser le total par 3.
      Après seulement 1 tour de table on sait :
      a) qui joue l’attaque => la ligne adverse joue la défense
      b) qui a le jeu fort entre les 2 partenaires
      c) par déduction on connait les pts H de la ligne adverse
      d) on n’a pas pour l’instant dévoilé la couleur de son jeu car en indiquant 1K on a simplement signalé que l’on avait entre 13 et 15 pts. La lettre T,K,C,P,SA permet d’indiquer seulement la hauteur et non la couleur
      TOUT CELA EN RESTANT AU NIVEAU 1. AU NIVEAU 2, on sait déjà que tout seul on dépasse le seuil de 20

      Après avoir défini la hauteur du contrat au 1er tour, si on a un jeu d’attaque on définit la couleur du contrat. On est fitté, on joue la couleur, on n’est pas fitté, on joue à SA.

      5 couleurs – 7 niveaux soit 35 possibilités

      Après le 1er tour, on aura utiliser que 10 possibilités. Il en restera 25 pour affiner les enchères.

      Cette méthode simple s’adresse à des joueurs intéressés par le Bridge Loisir. Au fil du temps j’ai affiné personnellement le DUGIL de base en introduisant :

      1) le démarrage des enchères à 10 pour indiquer que l’on a au moins la moyenne

      2) le quotient par 3 => total pts H / 3 pour indiquer le nombre maxi de pts à l’aide de la boite d’enchères

      3) la hauteur du contrat potentiellement réalisable à l’aide de la formule
      (Total pts H dans la ligne – 20) / 2 = R

      ce qui indique de suite
      si R = 1-2, on joue une partielle (bonus 50)
      si R = 3-4-5, on joue la manche (bonus 300)
      si R = 6-7, on joue un chelem (petit ou grand) après appel aux As et aux R à l’aide de la convention GERBER
      4T appel aux As => 4K= 0-4As, 4C=1As, 4P=2As, 4SA=3As
      5T appel aux Rois => 5K=0-4R, 5C=1R, 5P=2R, 5SA=3R

      Les phase 2,3 et 4 sont strictement identiques au SEF. Pas de changement dans l’entame, ni dans les appels.

      Dites moi ce que vous en pensez ? Dés l’instant où j’alerte lors d’un tournoi en expliquant les bases du DUGIL, suis-je autorisé à la jouer?

      On est bien d’accord, elle ne s’adresse pas à des joueurs chevronnés, habitués à disputer des tournois tout au long de l’année.

      Mon unique but, en la développant et en la diffusant, est d’essayer d’amener de nouveaux joueurs au Bridge qui est vraiment un jeu merveilleux que l’on peut jouer à différents niveaux en prenant du plaisir sans pour autant se prendre la tête.

      Merci pour votre avis d’expert.

      Gilles Rousseau
      lebridgefacile@gmail.com

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Convention DUGIL
Vos informations: