les types de distribution

les différents types de distribution

niveau débutant

Au bridge, les enchères servent à décrire votre jeu. Pour pouvoir bien le décrire à votre partenaire, il est essentiel de savoir quel type de main vous avez et dans quel type de distribution vous vous trouvez.

Repérer dans quel type de distribution vous êtes va déterminer le type de séquence d’enchères que vous allez utiliser pour décrire votre main.

Lorsque vous découvrez vos 13 cartes, elles se répartissent entre les quatre couleurs.
Le nombre de cartes, et uniquement le nombre de cartes, que vous avez dans chaque couleur va déterminer le type de votre main. L’emplacement des honneurs n’a aucune importance.

les mains régulières

La distribution la plus régulière possible, est une main comportant une couleur de 4 cartes et trois couleurs de 3 cartes. Au bridge, on a l’habitude de la nommer 4-3-3-3.

Il existe trois types de mains régulières: 4-3-3-3, 4-4-3-2, 5-3-3-2.

    Les mains régulières se décrivent par des enchères à SA.
    Cette enchère peut être faite à la première ou deuxième enchère.

les mains unicolores

Les mains unicolores ont une couleur au moins sixième, sans couleur quatrième annexe.

Ces mains sont nombreuses. Quelques exemples: 6-3-3-1, 6-3-2-2, 7-3-2-1, 7-2-2-2,…

    Les mains unicolores se décrivent en ouvrant de votre couleur longue,
    et en la répétant si nécessaire.

les mains bicolores

Les mains bicolores ont une couleur au moins cinquième, accompagnée d’une couleur au moins quatrième.

Les mains bicolores sont de loin les plus nombreuses. Quelques exemples: 5-4-2-2, 5-4-3-1, 5-5-2-1, 6-4-2-1,…

    Vous ouvrez de la couleur la plus longue.
    Vous nommerez votre deuxième couleur à votre deuxième enchère.

les mains tricolores

Que je vous cite pour mémoire, car elles sont extrêmement rares.
Il s’agit des mains 4-4-4-1 et 5-4-4-0.

Si par hasard vous en releviez une, traitez-la comme une bicolore.

 
 

 
Vous pouvez réagir à cet article et poster vos commentaires et questions ci-dessous.

A propos

Ancien joueur de compétition de 1ère série. Arbitre Fédéral et Maître-Assistant de la F.F.B. Il a arbitré pour différents clubs et comités de la FFB avant de prendre la direction technique et pédagogique d'ADELIE BRIDGE CLUB.

Tagués avec : , , ,
3 commentaires sur “les types de distribution
  1. le chivis dit :

    Bonjour,
    Je suis novice au bridge et je comprends pas comment déterminer le types de distribution mains régulière et autres

  2. Roger MAS dit :

    Bonjour,

    je ne suis qu’en 3° année de bridge…

    1° question: J’ai (suite à une lecture sur l’évaluation des mains) pris l’habitude de n’ouvrir de 1 SA les mains plates de type 4-3-3-3 qu’avec 16-18 H au lieu de 15-17 H (me comptant donc une moins-value de 1 point)
    Certains “vieux” bridgeurs ne sont pas du tout d’accord et me renvoient au Lebel. Qu’en pensez vous ?

    2° question: A la couleur comment évaluez vous une main de type 4-3-3-3 ? (si l’on s’en réfère à votre article sur le 9° atout, on pourrait dire que vous auriez tendance à la dévaluer d’un point ….)

    Merci beaucoup.
    Depuis que j’ai découvert votre site, je suis aux anges !

    • Alain dit :

      Bonjour et merci de vos encouragements.

      La réponse à votre première question est très simple. Vous DEVEZ choisir. Vous jouez 15-17 ou 16-18, mais vous ne panachez pas.

      A l’usage, j’ai remarqué que le SA 16-18 est plus adapté aux débutants et au bridge de partie libre, alors que le SA 15-17 est plus une enchère de compétition. En tournoi, il m’arrive souvent de jouer 3SA avec 24 points, mais il faut alors un plan de jeu nettement plus soigneux.

      Quant à l’histoire du 9° atout, … Il est vrai qu’une main 4-3-3-3 n’est pas passionnante. Je pourrai proposer de jouer 3SA (avec l’enchère de 3SA fitté chère à Michel BESSIS,) ou jouer à la couleur, mais le manque de coupe me fait nettement sous-évaluer les points D : 1 point, voire aucun, en fonction de l’emplacement des honneurs.

      C’est plus une affaire d’expérience et c’est très difficile d’être plus précis de façon abstraite. Lorsque cela arrive en partie surveillée, je fais remettre les jeux sur la table et je montre à mes élèves différentes variations en changeant une carte à droite à gauche pour bien leur expliquer la manière de réfléchir.
      ______
      PS: LEBEL ne me semble pas être la meilleure source. D’autres auteurs sont plus efficaces pour progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Montrez que vous êtes un bridgeur et non un spammeur, complétez l\'opération (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.