la marque au bridge : tactique et stratégie
1° partie : la partie libre

marque en partie libre

Étape indispensable après les cours, la partie surveillée dirigée commentée est une partie libre qui se fait en présence d’un enseignant.

Après un certain temps d’adaptation et de rodage, les joueurs quittent la partie libre pour aller avec « les grands », en tournoi.

C’est, à mon sens, une erreur !

En effet, en tournoi vous rencontrez et subissez des adversaires que vous ne voulez pas voir, vous jouez un jeu qui n’a qu’un lointain rapport avec le bridge : on joue la marque, le bridge n’étant qu’un prétexte !

Vous avez droit d’autre part à des conseils éclairés et pertinents de joueurs péremptoires qui finissent régulièrement dans les derniers.

Au contraire, la partie libre vous permet de jouer en toute tranquilité, à votre rythme et avec les partenaires que vous avez choisis. Si vous en avez envie, vous pouvez même faire une petite pause pour raconter une histoire drôle, chose très mal vue en tournoi !

L’ambiance et la convivialité de la partie libre vont donc me faire parler en premier de sa marque.

déroulement d’une partie

Au début, les quatre joueurs tirent chacun une carte, le joueur ayant tiré la carte la plus forte devient le pivot. Il s’assied à la table et viennent se placer en face de lui celui qui a tiré la seconde plus forte, sur les côtés les deux autres.

La partie peut commencer.

Le pivot choisit la couleur des cartes qu’il préfère, bleues ou rouges. Son adversaire de gauche bat le paquet et son partenaire bat l’autre.

la feuille de marque

feuille de marque - partie libre

Une feuille de marque classique vous permet de scorer une partie complète en trois manches. Vous voyez donc trois colonnes, doubles puisqu’il faut bien que vos adversaires marquent aussi quelques points.

La partie un peu inhabituelle est cette grande ligne horizontale qui coupe les colonnes. En effet, il faut faire la distinction entre les primes : points marqués pour les levées supplémentaires, chelems ou chutes adverses; et les points marqués pour atteindre une manche : les levées demandées.

  • En-dessous du trait : tous les points correspondants aux levées demandées et réalisées.
  • Au-dessus du trait : tous les autres points marqués.

cliquez sur la feuille pour l’agrandir

en route vers la première manche

Lorsque le jeu démarre, aucun camp n’est vulnérable.

Le but de vos enchère va être de trouver un contrat de manche. Je vous rappelle que pour marquer une manche vous devez avoir 100 points. Il faut donc demander 4ou 4(4 x 30), demander 3SA (40 + 30 + 30), ou demander 5ou 5(5 x 20.)

Ne vous inquiétez pas si vousne pouvez pas demander une manche, les points ne sont pas perdus. Vous avez avancé sur le chemin de la manche avec un score partiel, il vous suffira de marquer le reste avec une autre donne.


partie-libre-1er-score

Prenons une partie fictive pour illustrer la marque.

Pour cette première donne, vous demandez le contrat d’1SA et vous réalisez 8 levées. Le contrat d’1SA vous rapporte 40 points que vous marquez « en-bas », la levée supplémentaire ne vous permettant pas d’avancer vers la manche sera marquée « en-haut ».

cliquez sur la feuille pour l’agrandir


partie-libre-2

Pour cette deuxième donne, l’adversaire demande 4 et réussit 10 levées. Il marque donc 120 points dans sa colonne et la première manche est pour lui.

On tire un trait, et la deuxième manche peut commencer.

cliquez sur la feuille pour l’agrandir

la deuxième manche

Pour cette deuxième manche, tous les points sont au-dessus du trait. Les points marqués seront comptabilisés en fin de partie, mais tout le monde est revenu à zéro pour cette deuxième manche.

L’adversaire ayant gagné une manche est devenu vulnérable, vous êtes resté non-vulnérable.

Je vais encore vous l’illustrer, mais avec un peu plus de « bagarre ».

partie-libre-3

Première donne, vous jouez 4mais ne faites que 9 levées. 1 de chute et 50 points pour l’adversaire. Marqués en-haut, bien entendu.

Deuxième donne, vous jouez 2gagnés, 60 en-bas.

Troisième donne, vous vouliez jouer 1SA, mais l’adversaire vous en empêche en jouant 2qu’il chûte d’une levée : 100 points en-haut.

Quatrième donne, cette fois c’est la bonne ! Puisque vous étiez déjà « marqués à 60 », un petit contrat de 2vous permet de marquer les 40 points manquants et d’emporter cette deuxième manche.

Une manche partout. Tout le monde est vulnérable.

cliquez sur la feuille pour l’agrandir

deux manches gagnantes : la partie

Nous sommes maintenant à une manche partout. Une partie se gagnant en deux manches, le vainqueur de la troisième manche emporte la partie.

partie-libre-4

Puisque vous êtes les plus forts, un contrat de 4vous permet d’emporter cette partie.

120 points « en-bas » pour les 4et 500 « en-haut » pour la partie en trois manches.

Nous marquons 890 points, et nos adversaires 170, soit une différence de 720. La partie est donc de 7 (fiches) pour nous.

  • Pour notre camp : +7 pour chacun de nous.
  • Pour les adversaires : -7 chacun.

cliquez sur la feuille pour l’agrandir

nouvelle partie

Une fois les comptes faits, les partenaires changent. Le pivot reste en place, et joue avec le joueur ayant tiré la carte un peu plus faible en début de partie. La troisième partie se fera avec le pivot associé au joueur ayant tiré la plus petite carte.

à suivre…

Nous venons de voir les grands principes de la marque en partie libre.

Nous poursuivrons cette étude dans le prochain article en voyant ce qu’il faut faire et ne pas faire pour être gagnant en partie libre.

  • Les primes.
  • Défendre ou non une partielle.
  • Les contres…

Vous pouvez réagir à cet article et poster vos commentaires et questions ci-dessous.

Pour ne rien rater, n’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à la lettre d’infos ou directement aux articles et cours du site (flux RSS.)

A propos

Ancien joueur de compétition de 1ère série. Arbitre Fédéral et Maître-Assistant de la F.F.B. Il a arbitré pour différents clubs et comités de la FFB avant de prendre la direction technique et pédagogique d'ADELIE BRIDGE CLUB.

Tagués avec : ,
4 commentaires sur “la marque au bridge : tactique et stratégie
1° partie : la partie libre
  1. Ariel MORABIA dit :

    Merci Alain,
    Cela signifie-t-il que des contrats déconseillés en tournoi comme 4SA ou 5♠️/5♥️ deviendraient intéressant à jouer en partie libre ?

    • Alain dit :

      Non, ils ne sont pas plus intéressants. Ils sont plus difficiles et ne rapportent rien de plus.
      Avec 3SA, 4C ou 4P vous avez la manche. Que les 30 points supplémentaires soient marqués « en haut » ou « en bas » ne change rien.

  2. le garrec dit :

    Bonjour,
    il ne manque pas 300 pts à E pour sa prime de manche ?

    • Alain dit :

      Non, car vous raisonnez en marque tournoi.

      En partie libre la prime est attribuée en fin de partie, c’est à dire après avoir gagné deux manches.
      Une partie gagnée en deux manches (2-0) vous rapporte 700 points.
      Une partie gagnée en trois manches (2-1) vous rapporte 500.
      La prime de 300 points correspond à une manche gagnée dans une partie interrompue.

Répondre à Alain Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Montrez que vous êtes un bridgeur et non un spammeur, complétez l\'opération (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.