les interventions par une couleur

interventions par une couleur - cours bridgeur débutant

niveau débutant

Après avoir vu lors du dernier cours les principes d’intervention, nous allons rentrer dans le vif du sujet et voir comment intervenir par une couleur.

la distribution

Nous avons vu la dernière fois le nombre de cartes nécessaires pour une intervention.

Un autre critère est important, la longueur dans la couleur adverse. En effet, plus vous êtes court dans la couleur de l’adversaire, plus vous pouvez être offensif.

la force d’une intervention sans saut

Sans distribution particulière, une intervention promettra de 8 à 18 points HL.

Au palier de un, il vous faudra un minimum de cinq cartes, alors que pour parler à un palier plus élevé, il vous en faudra au moins six.

Avec une force inférieure à celle d’une ouverture, il vous faudra toujours une belle couleur ou un singleton dans la couleur de l’adversaire.

la force d’une intervention à saut

Le problème est cette fois différent. Un saut en intervention signe un barrage.

Il vous faudra donc toutes les conditions d’un barrage :

  • une force de 6 à 10 points H.
  • une belle couleur dans une main de type unicolore.
  • le nombre exact de cartes correspondant au palier du barrage :
    • 6 cartes au palier de 2,
    • 7 cartes au palier de 3, …
    • au maximum un gros honneur extérieur à la couleur du barrage.

quelques exemples

Votre adversaire de droite ouvre d’1

AV852
94
D32
R83

 

votre enchère ?

10H, une couleur correcte.

Pas de problème pour dire 1

AV85
942
RD2
RV8

 

votre enchère ?

14H, pas de couleur annonçable.

Je passe.

A4
RV973
R32
AV8

 

votre enchère ?

16H, mais j’ai envie de jouer à .

Je passe.

A3
94
D32
DV9863

 

votre enchère ?

9H, une couleur sixième correcte.

Pas de problème pour dire 2

en résumé

  • au palier de 1 : 5 cartes minimum.
  • au palier de 2 : 6 cartes, …
  • un saut est un barrage.

Vous pouvez réagir à cet article et poster vos commentaires et questions ci-dessous.

Merci de ne poster des commentaires que s’ils sont en rapport avec l’article.
Vous avez un forum sur le site si vous avez des donnes ou des séquences d’enchères qui vous ont posé un problème.

Pour ne rien rater, n’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à la lettre d’infos ou au directement aux articles et cours du site (flux RSS.)

A propos

Ancien joueur de compétition de 1ère série. Arbitre Fédéral et Maître-Assistant de la F.F.B. Il a arbitré pour différents clubs et comités de la FFB avant de prendre la direction technique et pédagogique d'ADELIE BRIDGE CLUB.

Tagués avec : , , , ,
17 commentaires sur “les interventions par une couleur
  1. AVENOY dit :

    l’INTERVENTION deux cœur sur ouverture un pique peut ne comporter que CINQ cartes avec un minimum de 13 H pourquoi ?

    avec cinq cartes et 12 H —> contre d’appel ?

    • Alain dit :

      Une intervention au palier de 2 nécessite une couleur sixième. Cependant avec une main forte, 15-17, j’accepte un risque supplémentaire en disant 2C avec seulement 5 cartes.
      Si ma force est insuffisante, de 8 à 14, je passe. Contrer promettrait un autre type de main.

  2. depardieu dit :

    Sur l’ouverture d’1K en premier, je suis en second rouge contre vert et j’ai As D V 9 8 7 x x x R x x x

    J’ai préféré intervenir à 1P plutôt que barrer à 2P! Votre avis?

  3. megard dit :

    comment annoncer un 2 faible à cœur après une ouverture de 1 pic
    merci

    • Alain dit :

      Je ne peux pas annoncer cette main. L’intervention par 2C promet de 8 à 17 H, et 3C promettrait 7 cartes.
      Avec 6 cartes à C et 6 ou 7 points, vous passez en espérant un réveil du partenaire.

  4. megard dit :

    bonjour
    on ouvre de 1 pic la personne suivante dit 2 cœurs c est donc un deux faible et pourtant pas de saut ?

  5. MEGARD dit :

    on ouvre de 1 coeur la personne d apres dit 2 p comment peut on savoir que c est un deux faible .
    cldt

  6. maviel patricia dit :

    Bonjour,
    Sur une ouverture adverse 1k, mon partenaire intervient 1P, le
    joueur 3 passe. je ne suis pas fittée 2 petits P (3 et 7) et 2 As à K et C et 4 perdantes à Trefles 2-3-6-9. suis-je obligée d’annoncer 1 SA ? alors que je n’ai pas d’arrêt à T .
    merci de votre réponse

    • Alain dit :

      Les renseignements que vous me donnez sont un peu flous. Je ne sais pas s’il faut dire 1SA ou pas. À priori oui.
      En tout cas, l’absence d’arrêt T n’est pas un souci puisque l’ouverture était 1K.

  7. maviel patricia dit :

    Bonjour,
    J’ai toujours un doute sur le nombre de points minimum à avoir pour ouvrir d’un barrage et/ou intervenir au palier 3 en majeure.
    N’y a t il pas un risque sur 1 ouverture 1T/K d’annoncer 3C/P avec seulement 6H ?
    Sans le Fit, qu’elle est le minimum de points que doit avoir le partenaire pour demander la manche?
    Merci de votre réponse

    • Alain dit :

      Il y a toujours un risque, mais le pari est bon si vous êtes stricte sur les différents critères, mais surtout la distribution.

      Si votre partenaire est fort, vous gagnerez votre contrat, s’il est faible vous chuterez mais ce n’est pas le point important. Ce qu’il faut examiner c’est le nombre de points que vous coûte la chute par rapport au nombre de points qu’aurait gagné l’adversaire s’il avait joué son contrat.

      Quant au nombre de points, je vous demanderai d’attendre la suite du cours, car il faut mettre en rapport les levées de tête avec le nombre d’atouts. En attendant comptez sur un minimum de 16-17 H s’il est singleton.

  8. Jean dit :

    Dans l’exercice no 3 pourquoi ne peut on pas ouvrir d’1sans atout 16 pts et2arrets dans la couleur d’ouverture

    • Alain dit :

      Il est tout à fait possible d’intervenir par 1SA, mais je trouve que ma main sera meilleure à l’atout
      Puisque l’adversaire propose cette couleur comme atout, tout va bien et je ne change rien. Je marquerai plus de points en le laissant chuter.

  9. MION Françoise dit :

    Pour le cas N°2

    Avec 14 H, 4 cartes à Pique et un soutien dans les autres couleurs, même s’il aurait mieux valu n’avoir que 2 cartes à Cœur, n’est-il pas judicieux de CONTRER en espérant que le partenaire ait du Pique ?7

    • Alain dit :

      Je vois souvent des joueurs contrer avec ces mains 4-3-3-3. J’y suis personnellement opposé car le risque est énorme. Je ne sais pas ce que possède le joueur n°3 et je n’ai aucune sécurité distributionnelle.
      J’ai un partenaire qui sait réveiller. S’il a quelque chose à dire, il le fera et je parlerai au deuxième tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Montrez que vous êtes un bridgeur et non un spammeur, complétez l\'opération (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.