le bicolore cher

le bicolore cher

niveau perfectionnement

De nombreux joueurs font difficilement la différence entre un bicolore cher et un bicolore économique.

On peut difficilement leur en vouloir, puisque je n’ai pas trouvé jusqu’à présent de livre expliquant correctement ces bicolores. Ils vous mettent en vrac les bicolores économiques, chers et à saut.

Comment s’y retrouver ?

D’autant que les zones de points se chevauchent !

Il n’existe pas de bicolore cher

Il n’existe pas de bicolore cher, pas plus qu’il n’existe de bicolore économique!
Les seuls bicolores que j’ai rencontré depuis que je joue au bridge sont des bicolores , , etc.

Comment le reconnaître malgré tout!

Ce terme de bicolore cher est en effet inapproprié, mais il est consacré. Nous continuerons donc à l’utiliser afin de nous faire comprendre de notre partenaire.
Ce n’est pas le bicolore qui est cher, mais la séquence d’enchères pour l’exprimer.
La nomination de ma deuxième couleur est plus chère que la répétition de ma couleur d’ouverture.
En réalité, ce que nous devrions dire est:

    À partir de l’enchère de mon partenaire, quand je nomme ma deuxième couleur, je fais une enchère plus élevée (plus chère) que si j’avais répété ma couleur d’ouverture.

N’oubliez pas que pour exprimer votre bicolore dans une séquence chère, il vous faut un minimum de 18HL. Si vous n’avez pas les points, vous devrez répéter votre couleur d’ouverture.

Vous pouvez réagir à cet article et poster vos commentaires et questions ci-dessous.

A propos

Ancien joueur de compétition de 1ère série. Arbitre Fédéral et Maître-Assistant de la F.F.B. Il a arbitré pour différents clubs et comités de la FFB avant de prendre la direction technique et pédagogique d'ADELIE BRIDGE CLUB.

Tagués avec : , , ,
29 commentaires sur “le bicolore cher
  1. Renard dit :

    bonjour
    lorsque la reponse du partenaire est un contre :
    1K-2P-X-passe/ ?
    Quel niveau de reference du partenaire prend-t-on pour savoir
    si le bicolore est cher ?

    • Alain dit :

      Ne vous inquiétez pas du palier. Dans cette séquence vos enchères ne promettront pas plus de force que sur la séquence  » 1K-1P-X ». C’est le répondant qui, en vous emmenant un palier plus haut assume cette force supplémentaire. Il ne promet plus 8H, mais un minimum de 10-11 points.
      3T est économique et 3C est un soutien.

      La question aurait été plus à sa place dans le cours sur le « Spoutnik. »

  2. Christian dit :

    Bonjour,
    J’ouvre de 1P mon partenaire me soutient : 2P
    Si je poursuis en disant 3K, est-ce un bicolore cher ?

  3. Onurb dit :

    Reste un cas non décrit ci-dessus : la première réponse était au niveau de 1 et c’est l’adversaire qui amène à parler -éventuellement- au niveau de 3 : 1K/1C/1P/2C/?? : dire 3T à ce niveau doit-il être considéré comme un bicolore cher ou économique ? Personnellement je le pense bicolore cher car amenant le répondant à parler au niveau de 3. Mais tout le monde n’est pas d’accord.

    • Alain dit :

      L’article est à un niveau débutant. La séquence envisagée est une séquence à deux, sans intervention.
      Après intervention le principe est le même si vous n’oubliez pas que vous ne parlez qu’à votre partenaire :

      • L’enchère de votre partenaire est 1P.
      • À partir de l’enchère de votre partenaire, la répétition de votre couleur d’ouverture est 2K.

      3T est plus cher que la répétition de votre couleur, vous exprimez un bicolore cher.

      Le fait que votre couleur soit au palier de 3 est anecdotique :
      1K / 1P / 2C / 2P
      3T

      • L’enchère de votre partenaire est 2C.
      • À partir de l’enchère de votre partenaire, la répétition de votre couleur d’ouverture est 3K.

      3T est plus économique que la répétition de votre couleur, c’est un « bicolore économique ».

      • Onurb dit :

        merci de la rapidité de votre réponse, mais je dois me rendre compte que j’ai très mal formulé ma question : il ne s’agit pas d’une enchère à 2, les enchères de 1C puis 2C sont le fait de la défense: je redemande donc : ouverture : 1K, intervention 1C, réponse en face de l’ouvreur : 1P, réponse en face de l’intervention : 2C, la main revient à l’ouvreur : s’il dit 3T, ceci est-il un bicolore cher ? Il est en effet possible au répondant de revenir dans la première couleur de l’ouvreur sans changer de niveau, mais on est au niveau 3 !!!

        • Alain dit :

          N’ayez crainte, j’avais compris la question. C’est la réponse qui ne doit pas être claire : L’article est en enchères à 2, la question et les réponses sont des séquences à 4 avec une intervention et le soutien de cette intervention par le joueur n°4.
          Dans la première séquence (votre question,) l’adversaire intervient à C : 3T est un bicolore cher.
          Dans la deuxième séquence (que j’ai rajouté,) l’adversaire intervient à P : 3T est un bicolore économique !

          Bon courage Bruno 😀

  4. Bonnet Jean Pierre dit :

    Dans la séquence:
    1T-passe-1C-2k-2P
    2P est elle un bicolore cher
    Merci de votre réponse
    JP Bonnet

    • Alain dit :

      Tout à fait.
      Vous parlez à votre partenaire, pas aux adversaires. En réponse à 1C, la répétition de la couleur d’ouverture est 2K. L’enchère de 2P, plus chère que la répétition est donc un bicolore cher.
      Si vous n’avez pas un jeu suffisant, vous passez. Votre partenaire pourra toujours relancer les enchères s’il le désire.

  5. desvernois dit :

    je pense que vous devriez préciser que le ‘bicolore cher’ ne s’exprime que dans le cas d’enchères à deux, dés qu’il y a intervention cette notion de bicolore cher n’existe plus.
    ex: 1t-1c-passe-2c: si l’ouvreur a 6t et 5 k (15 h)il peut très bien annoncer 3K; qu’en pensez-vous?

    • Alain dit :

      Détrompez-vous. Le « bicolore cher » existe aussi après intervention, mais vos points de repère sont toujours les mêmes : à partir de l’enchère de mon partenaire, est-ce que la nomination de ma deuxième couleur est plus chère ou plus économique que la répétition de ma couleur d’ouverture ?

      Quant à votre exemple, la main est trop irrégulière pour être traitée par des enchères codifiées. Il faut tenir compte des vulnérabilité et de la qualité des couleurs (surtout en tenant compte des cartes intermédiaires.) Elles ne peuvent donc qu’être jugées avec de l’expérience et en discutant à la fin d’un tournoi.

  6. danfossy dit :

    Bonsoir

    J’ai une question concernant l’ouverture de 1P en troisième (après 2 « passe »).

    Mon partenaire ouvre de 1P avec 7 points H vulnérable et DV10xx à pique.

    Je lui dis qu’il ne doit ouvrir en 3ème avec 7 points H, surtout vulnérable, qu’avec une belle couleur (c’est-à-dire ARxxx ou RDVxx à pique) comme sur une intervention à P pour donner au moins une bonne entame.

    Il me dit qu’en troisième c’est permis et qu’on ne doit pas « définir de nouvelles règles en fonction d’une situation malheureuse » (car j’avais 2 as et un roi de trèfle bien placé après le déclarant et je comptais sur une levée du roi de pique chez mon partenaire pour faire chuter NS).

    Ai-je raison ou suis-je trop « dogmatique ».

    Merci pour votre réponse.

  7. danfossy dit :

    Bonjour

    Mon partenaire W et moi E sommes en désaccord sur une donne:

    W 1T
    E 1P
    W 2C bicolore cher
    E 3K J’ai 11 points H P 10 x x x x x
    C D x
    K A R V x
    T V
    Mon partenaire dit alors 3 SA et je passe

    On fait 3SA+4 avec 82% mais on avait aussi 6P+1
    Notre bonne note, non méritée, vient du fait que beaucoup de tables font 4P+3 (42%).
    Une seule table fait 6P+1 (mais ce sont les profs).

    Mon partenaire avait 5T (dont As), 4C (dont A,R), 3P (A,R,D) et 1K (le 10.
    Je lui reproche de ne pas avoir dit 3 P après mon 3K en lui précisant que mon 3K est forcing de manche et que ma couleur à K aurait pu être percée (Nord a d’ailleurs logiquement entamé K).
    Ai-je raison?
    Et après 3P, que dois-je dire?
    Ma couleur pique est faiblarde et je pense conclure à 4P.

    Puis-je dire 5P pour une invitation au chelem si W a deux gros honneurs à P?

    Je précise juste que je suis 3ème série trèfle.

    Merci pour votre réponse

    JD

  8. patrick65 dit :

    Decidemment, pas simple de tomber d’accord sur « bicolore cher » ou « pas cher ».
    Séquence: N:1K- E:1P- S:2C- O:Passe- N:3T
    Si j’ai bien compris, la repétition de Nord aurait été à 3K, donc 3T est bien « économique » ?
    Celui-ci (mon partenaire) me soutient que son bicolore est « cher ».
    Où est la vérité ?
    Merci pour vos lumières. 🙂

    • Alain dit :

      Lorsque vous dites 3T, vous êtes en séquence économique (puisque avant 3K.) C’est votre partenaire, par son enchère de 2C, qui a élevé le palier et a promis plus de jeu.
      S’il avait eu moins de 11 points, la séquence aurait été :
      1K – 1P – Contre – Passe
      2T

    • patrick65 dit :

      Merci encore. Ce qui va sans dire va tout de même mieux en le disant. :-;

  9. desvernois dit :

    Bonjour, je reviens sur votre définition qui précise bien À partir de l’enchère de mon partenaire, quand je nomme ma deuxième couleur, je fais une enchère plus élevée (plus chère) que si j’avais répété ma couleur d’ouverture.

    Vous êtes formel sur enchère du partenaire uniquement dans la séquence 1K- 1P-passe – 2P l’enchère de l’ouvreur à 3 T est donc économique ou chère (elle est en dessous de 3 K qui est la répétition de la couleur d’ouverture mon partenaire a passé)

    merci

    • Alain dit :

      Oui,le point de départ est l’enchère du partenaire.
      Mais dans votre exemple, le partenaire passe. Votre enchère, emmenant votre camp au palier de 3, promet beaucoup de jeu et vous devez l’assimiler à un bicolore cher, voire même à un troisième zone.

  10. Fanfan dit :

    Après un Bicolore CHER de l’ouvreur et un FIT à SAUT dans la 2ème couleur du répondant que peut-on en conclure sur la main et la distribution de NORD afin de poursuivre le dialogue ou PAS ?

    SUD NORD
    1K 1C
    1P 3 Piques

    Combien Nord doit-il avoir de cartes à Pique (4 ou 5) il pourrait avoir 6 cartes à Cœur et 5 à Pique ? Non ?

    Ce SAUT indique t-il une force et/ou une longueur ?

    Combien lui faut-il de points et Est-ce un point de départ pour les contrôles OU FORCING au moins pour la manche ?

    Merci d’avance pour vos conseils sur ce « cas » …

    • Alain dit :

      L’enchère d’1P de Sud, n’est pas un bicolore cher. Ce n’est même pas un bicolore, puisqu’au niveau de 1 il n’y a pas de notion de distribution. L’enchère de soutien à 3P promet une Zr2 (11-12 HLD,) comme si la séquence s’était passée « 1P – 3P ». C’est une enchère encourageante, mais non-forcing. Pour faire une proposition de chelem, vous devez passer par une 4° forcing puis soutenir à 3P.

      Quant à la distribution, le répondant n’a rien promis de plus que 4 cartes à C et 4 cartes à P. Il n’a d’ailleurs (probablement) pas plus de 4 cartes à P.

  11. SARIC dit :

    Merci de votre réponse rapide, claire et précise !

    Dans la séquence n° 2, le partenaire peut surtout parler (reparler) parce que l’adversaire est intervenu (2P)… le caractère auto-forcing de son enchère, réel sans intervention (2P), existe-t-il toujours après l’intervention (2P) ?

    Merci à nouveau…

  12. SARIC dit :

    Bonjour,
    Je ne trouve nulle part les notions de bicolores chers quand il y a intervention en 2° ou 4° positions. Qu’en est-il ? Merci.
    1C–2T–2P–Passe/3K=?
    1C–Passe–2K–2P/3T=?

    • Alain dit :

      C’est une excellente question, et je ne sais pas si vous trouverez une réponse dans un livre. Je n’ai en tout cas pas encore fait d’article sur ces situations compétitives.

      Voyons vos deux séquences :

      1/ Votre partenaire a répondu 2P. À partir de son enchère, la répétition de votre couleur d’ouverture est 3C. Votre redemande à 3K, plus économique que la répétition est un bicolore économique.

      2/ Votre partenaire a répondu 2K. 3T étant plus cher que la répétition de votre couleur d’ouverture, il s’agit cette fois d’un bicolore cher.

      Sur la deuxième séquence vous pouvez passer sans crainte avec une petite ouverture puisque votre partenaire a appris ses leçons. Il sait que son enchère est auto-forcing et il réveillera.

  13. voos dit :

    bonjour Alain,
    MERCI! Vous etes vraiment super, quelle clarté dans les explications. Je parviens enfin a memoriser les differents etapes grace à une structure dans chaque developpement.
    christine

  14. MION Françoise dit :

    Moi aussi j’ai enfin compris…. reste à le reconnaître et à l’appliquer…. parfois dans le feu de l’action ….

  15. brandt dit :

    Youpee, je comprends enfin le bicolore cher ! Bravo et merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Montrez que vous êtes un bridgeur et non un spammeur, complétez l\'opération (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.