2SA « TRUSCOTT »

alan truscott

Vous êtes souvent gênés après une intervention adverse. Même après un contre.

Vous oubliez qu’une action adverse peut vous donner beaucoup plus de souplesse de développement en multipliant vos possibilités d’enchères.

C’est le cas avec cette convention très simple et utile :

LE 2SA TRUSCOTT

Cette convention, inventée par Alan TRUSCOTT, s’emploie après le contre de l’ouverture de votre partenaire.

Elle permet de différencier très facilement les mains fittées fortes des mains fittées de barrage.

après une ouverture majeure

Le point de départ de la séquence est une ouverture d’1ou d’1de votre partenaire.

Votre adversaire de droite contre, vous êtes fitté…

les mains faibles

Les mains faibles sont toutes les mains de moins de 8 ou 9 H.

Vous baserez votre soutien uniquement sur le nombre d’atouts. N’ayez pas peur de parler avec des mains très faible, surtout à vulnérabilité favorable.

Votre partenaire ouvre d’1et votre adversaire de droite contre…

92
D53
RV84
9532

passe

Ne parlez pas avec une main trop faible, vous donnerez plus de renseignements à l’adversaire qu’au partenaire.

92
D532
RV84
952

3

Avec neuf atouts dans la ligne, proposez un barrage au palier de 3.

9
D8532
RV84
952

4

Vous connaissez dix atouts, proposez un barrage au palier de 4.

les mains positives

Les mains positives, à partir de 8/9 H montrent que vous êtes toujours majoritaires en points. Votre camp est donc en attaque. Il n’est plus question de contrat de sacrifice.

Votre partenaire ouvre d’1et votre adversaire de droite contre…

D2
X85
RD93
V742

2

Un soutien au palier de 2, sans plus-value distributionnelle, montre toujours un minimum de 7 ou 8 H.

7
D853
R872
AX32

2SA

Équivalent du soutien à 3sans intervention.
11 ou 12 points HLD, et quatre atouts.

7
D853
RD72
AX32

3SA

Équivalent du soutien à 4sans intervention.
13 à 15/16 points HLD, et quatre atouts.

autres développements

D’autres développements existent, mais ne faisant pas partie du « TRUSCOTT », je les traiterai dans d’autres articles :

  1. XX, point de départ des mains fittées troisièmes.
  2. CUE-BID, point de départ des mains fittées plus fortes.

à suivre… pour les développements après une ouverture mineure.


Vous pouvez réagir à cet article et poster vos commentaires et questions ci-dessous.

Merci de ne poster des commentaires que s’ils sont en rapport avec l’article.
Vous avez un forum sur le site si vous avez des donnes ou des séquences d’enchères qui vous ont posé un problème.

Pour ne rien rater, n’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à la lettre d’infos ou au directement aux articles et cours du site (flux RSS.)


credit photo : Alan Truscott au NYT

A propos

Ancien joueur de compétition de 1ère série. Arbitre Fédéral et Maître-Assistant de la F.F.B. Il a arbitré pour différents clubs et comités de la FFB avant de prendre la direction technique et pédagogique d'ADELIE BRIDGE CLUB.

Tagués avec : , , , , ,
14 commentaires sur “2SA « TRUSCOTT »
  1. DAROUSSIN dit :

    Bonjour, Pour les enchères de barrage en loi de Verne. J’ai lu qu’il fallait plutôt être dans une une zone de 17 – 23 H selon la couleur favorable, égal ou défavorable de notre camp. J’imagine, en lisant ce que vous avez marqué sur ce cour, qu’il faut un minimum de 6 H plus éventuellement de la distribution… Quand on a 18 H (soit 20 HLD) et que le partenaire fait une enchère de barrage, il est préférable de pouvoir compter sur un minimum. Qu’en pensez-vous ? Merci

    • Alain dit :

      La loi de Vernes s’applique en effet lorsque les points sont à peu près égaux entre les deux camps. La différence provient du nombre d’atouts et vous permet de juger du niveau de soutien en séquences compétitives.
      Mais c’est ici un peu hors sujet (ou prématuré) lorsque vous avez une dizaine de points. En revanche, les réponses avec les mains faibles rentrent parfaitement dans cette logique.

  2. patricia MAVIEL dit :

    Bonjour,
    Je ne comprends pas votre réponse à la question de DESROCHE où vous dites que 2SA après une intervention ou un contre des adversaires est = à 11H-12H sans Fit; pourtant dans votre exemple 2 vous préconisez 2SA avec 4 atouts. pourquoi dans ce cas dire 2SA et pas 3C qui donne une indication quant au nombre d’atout et un minimum de 11H?
    Merci de votre réponse

    • Alain dit :

      Les séquences après une intervention à la couleur ou par contre ne sont pas identiques. Ici nous répondons après un contre.
      Les soutiens à saut sont des barrages et les enchères à SA montrent des mains fittées.
      En cas de misfit, on change de couleur ou on surcontre.

  3. Catherine brosse dit :

    Bonjour,
    Pouvez vous me dire svp ou je peux trouver vos réponses XX et cuebid sur l’ouverture d’un cœur,d’un pique, de mon partenaire et contre de mon adversaire de droite…
    Merci à vous.
    Catherine

  4. DZARDEN dit :

    Dans le dernier exercice vous nommez 3SA Super Truscott OK mais n’est il pas préférable de le réserver a des mains sans singleton et dans le cas contraire faire un splinter ?

    • Alain dit :

      C’est possible aussi (à convenir avec votre partenaire,) mais n’oubliez pas que toutes ces enchères se font avec un maximum de 11 (12) H. Avec des mains plus fortes, j’ai recours au cue-bid.
      Compte tenu du fait que ces mains sont assez peu fréquentes et que le chelem est souvent lointain dans ce type de séquences, est-ce que cela vaut la peine de s’embêter ? C’est à vous d’en juger.

      Le splinter prend tout son intérêt dans le silence adverse.

  5. du COUËDIC Jean-François dit :

    Dans le compte des pts, j’aurais bien aimé que vous parliez en hld et non en h.

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour votre site que j’apprécie beaucoup.

    • Alain dit :

      Les soutiens des interventions se font toujours en addition d’atouts. Le palier demandé dépendant essentiellement du nombre total d’atouts du camp.
      Il faut donc différencier les points H de la distribution.

  6. Beckers André dit :

    Bonjour ,
    Dans les dernier exemple 3 s.a. avec le 7 de pique singleton;
    N’y a t-il pas danger ??

    • Alain dit :

      Il n’y a aucun danger.
      Vous oubliez que dans cette séquence, une enchère à SA est fittée quatrième. Le contrat se jouera donc en majeure.

  7. desroche dit :

    dès lors que l’on utilise le Truscot, comment, après un contre ou une intervention du n°2, annonce t’on une main régulière NON FITTEE de 11/12HL ? faut-il toujours passer par un changement de couleur au palier de 2 pour dire 2SA au second tour, mais alors le risque n’est-il pas qu’il n’y ait plus de place pour le faire ?

    • Alain dit :

      Après un Contre adverse, l’enchère naturelle de 2SA n’existe plus. Je surcontre pour indiquer une main d’un minimum de 11 points et une envie de punir un contrat adverse.
      Après mon surcontre, tous les contres de notre camp sont punitifs.

      Après une intervention à la couleur, 2SA est naturel, 11-12 HL, non fitté, avec un arrêt dans la couleur adverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Montrez que vous êtes un bridgeur et non un spammeur, complétez l\'opération (en chiffre) : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.